La prévention santé : un vrai choix pour vivre en bonne santé

 

Notre santé est une des questions les plus importantes de notre quotidien. Mais qu’en est-il exactement quand nous parlons de notre bonne santé. Que signifie donc être en bonne santé ?

Pour les médecines douces et naturelles, notre bonne santé se caractérise par un état de bien-être, de dynamisme et de bonheur là où la médecine conventionnelle ne voit qu’une absence de symptômes pathologiques. Voyons ce qu’il en est exactement en termes de prévention santé…

 

Prévention santé

Comme dit le proverbe: pour prendre soin de sa santé, il faut manger une pomme par jour.

 

La clé de toute démarche médicale réside dans un principe simple que résume le proverbe que tout le monde connaît : « Mieux vaut prévenir que guérir ». Pourtant ce proverbe, plein de bon sens et de logique que personne ne conteste, est aujourd’hui sans cesse bafoué !

Pourquoi mieux vaut prévenir que guérir ?

Le principe de prévention santé en médecine date de l’Antiquité. Et pourtant, notre société moderne nous pousse dans des habitudes qui vont à l’encontre de ce principe élémentaire de santé.

Nous vivons selon nos envies et nos fantaisies, qui ne sont en réalité que le reflet d’une société de consommation qui nous propose de vivre selon des habitudes qui vont à l’encontre même de notre santé.

Nous vivons dans l’injonction paradoxale que diffuse la publicité : mangez cinq fruits et légumes par jour, mais consommez nos produits X ou Y qui n’ont rien de très naturels ni de très bons pour notre santé. Le bilan santé est épouvantable : maladies cardiovasculaires, diabète, obésité, etc.

Prévention santé ou espace de non santé ?

Si nous en sommes arrivés là, c’est aussi parce que nous savons qu’aujourd’hui la médecine a la possibilité de nous réparer. Ainsi, si nécessaire, la médecine moderne peut faire disparaître la maladie.

Mais la magie s’arrête à cette pensée seulement. Le bistouri et les médicaments de synthèse ne pourront jamais grand chose contre le mal-être ressenti par tant de personnes.

C’est pourtant ce mal-être qui est caractéristique aujourd’hui de notre univers de non santé, physiologique et psychologique. Et cette non santé, qui véhicule des maladies chroniques affectant nombre de patients, reste ignorée de la médecine moderne.

 

 

Un fossé entre la médecine occidentale et orientale

La médecine conventionnelle est plus préoccupée par la technique et la chimie que par la prévention et la psychologie du patient. Nous sommes encore au XIXe siècle de la médecine moderne qui se résume à industrialisation, production et consommation.

C’est à l’évidence une vision très réductrice de la santé mais aussi très occidentale. Là encore, nous avons beaucoup à apprendre de la médecine traditionnelle chinoise qui considère que la véritable santé est une harmonie à la fois physique, mentale et spirituelle.

Un enjeu aussi pour les médecines douces et naturelles afin de nous faire découvrir les principes élémentaires d’une médecine de santé naturelle pour assurer notre santé face aux agressions de la vie moderne. La prévention santé est un vrai choix de vie !

[Photo: © kbuntu – Fotolia.com]