Manger bio : phénomène de mode ou nécessité pour la santé et l’environnement ?

 

Six Français sur 10 se préoccupent aujourd’hui des effets de l’alimentation sur la santé, et la qualité de la nourriture que nous mangeons est devenue de plus en plus importante.

Alors, manger bio est-elle un simple phénomène de mode ou une nécessité ?

Devant l’importance du phénomène bio, de plus en plus de producteurs et de distributeurs ont décidé de s’adapter à un marché qui représente une manne de 5 milliards d’euros pour encore seulement 2,4 % de la consommation alimentaire totale.

 

Manger bio

Il n’y a pas d’âge pour commencer à manger bio, une alimentation saine et naturelle pour préserver notre santé et notre environnement.

 

La production biologique a été longtemps marginale et même tournée en dérision. Une production réservait à des illuminés issues des années 60 : les babas cool ou autres hippies.

Le bio : une exigence de qualité pour la santé

Désormais, il en est tout autrement : l’agriculture qui porte le label bio est considérée comme une exigence de qualité à la fois pour notre alimentation mais également pour notre environnement.

Les consommateurs, relayés en cela par les médias, attribuent maintenant à la culture biologique une sorte d’aura “magique”.

Un peu comme si manger bio était la solution miracle à tous nos problèmes de santé et de malbouffe dans laquelle nous a plongé la société de consommation et la grande distribution.

 

 

Le bio : une exigence du goût pour le plaisir

Il est de plus en plus courant aujourd’hui d’avoir le réflexe de se tourner vers le petit producteur bio afin de se procurer des produits naturels et sains.

Le but recherché est essentiellement d’éviter les pesticides et les traitements chimiques de ces produits, mais également de retrouver une saveur intéressantes des produits d’origine.

Devant l’ampleur de la demande, les grandes surfaces suivent “naturellement” le mouvement. Si le marché actuel ne représente encore que 2,4% du marché alimentaire total, son potentiel est énorme.

Le bio un marché encore en devenir

Il est heureux de voir que le marché du bio est en plein devenir. Manger bio, c’est abandonner les mauvaises habitudes alimentaires qui sont une véritable catastrophe pour notre santé et notre environnement.

[Photo : © ManEtli – Fotolia.com]