L’ostéopathie est-elle vraiment une médecine douce et alternative ?

 

L’ostéopathie est une discipline thérapeutique fondée sur l’anatomie et la physiologie du corps humain. Elle vise à améliorer la santé et le bien-être de l’individu.

En ce sens, l’ostéopathie est un traitement holistique basé sur des manipulations de la structure du corps (articulations) et des tissus, dans le but de rééquilibrer la physiologie de l’organisme.

 

ostéopathie

Pour arriver à ses fins, l’ostéopathie se pratique avec des manipulations étonnantes qui obéissent à des principes de base bien précis.

 

La médecine moderne, aussi nommée allopathique, est basée sur des études scientifiques. Elle traite les maladies avec des médicaments et de la chirurgie.

L’ostéopathie est classée comme médecine alternative

L’ostéopathie est classée dans le groupe CAM, un acronyme anglais qui signifie en français Médecine complémentaire et alternative.

L’ostéopathe ne prescrit pas de médicaments. Il résout les dysfonctionnements et les problèmes de santé grâce à une thérapie manuelle pratiquée sur le corps du patient.

Principes fondamentaux de l’ostéopathie

L’ostéopathie est basée sur l’étude de l’anatomie, la physiologie, leur relation, leur interaction et interdépendance. Elle offre une vue sur le corps humain comme étant une unité.

L’objectif est de trouver la cause du problème et de traiter cette cause en éliminant les obstacles (congestions, contractions, etc.) qui ne permettent pas au corps de se réguler et de rétablir sa bonne santé.

Pour se faire, l’ostéopathie s’appuie sur des principes fondamentaux…

1# La règle de l’artère est suprême

La circulation sans entrave de tous les fluides corporels est le signe d’une bonne santé.

La congestion, ou la stagnation de l’un de ces liquides, conduit à la toxicité (au niveau métabolique) et à la maladie ou au dysfonctionnement en résultant.

2# La structure gouverne la fonction

La structure du muscle et la structure squelettique prédomine sur la fonction physiologique.

Il existe une relation entre ces deux structures: elle est bidirectionnelle et interdépendante. Les modifications de la structure du corps conduiront à des défauts fonctionnels.

 

 

3# Le corps est une unité

La restriction du mouvement d’une articulation, une contracture ou une congestion sera reproduite dans une autre partie du corps. Toutes les parties du corps sont interdépendantes et interconnectées.

4# Autorégulation de l’organisme

Le corps dispose de mécanismes intrinsèques de guérison et d’autorégulation. Il dispose de tous les produits chimiques nécessaires pour promouvoir et maintenir une bonne santé.

L’ostéopathie ne s’intéresse pas seulement aux symptômes, elle aborde et évalue les maux du patient dans sa globalité. Une approche holistique qui exige pratique et écoute de la part de l’ostéopathe.

[Photo: © RioPatuca Images – Fotolia.com]

 



Anastore.com