Comment la médecine traditionnelle chinoise utilise les plantes et les herbes médicinales

Pour la médecine traditionnelle chinoise chaque chose, chaque élément et chaque être a une place bien précise et une structure particulièrement adapté pour jouer un rôle dans la guérison.

Avec cette philosophie de base, la médecine chinoise développe une approche naturelle pour entretenir la santé globale de la personne.

La médecine traditionnelle chinoise utilise donc ce principe avec les plantes médicinales.

 

Phytothérapie et médecine chinoise

La médecine traditionnelle chinoise utilise les plantes médicinales pour soigner les maladies d’une manière précise et codifiée.

 

En combinant une variété d’éléments, la médecine chinoise pense que les herbes médicinales participent à la guérison d’une maladie.

Pour cela, elle utilise régulièrement des combinaisons d’herbes officinales pour traiter les maladies mais aussi équilibrer et fortifier le corps pour faciliter sa guérison.

Combiner les herbes officinales pour mieux guérir

Pour la médecine traditionnelle chinoise, le principe de base en phytothérapie consiste à combiner le plus souvent une série de plantes médicinales pour obtenir l’effet désiré.

Toutefois, la médecine chinoise peut également utiliser les plantes officinales sans les mélanger. Et pour les utiliser séparément, elle procède alors selon une hiérarchie bien établie.

Au sommet de cette hiérarchie se trouve l’herbe « empereur » qui détermine la plante utilisée pour guérir la maladie principale.

 

 

Une stratégie de soin hiérarchisée

Après l’herbe empereur, la médecine chinoise place une ou des plantes « ministre ». Ces plantes médicinales subalternes sont destinées à traiter les maladies secondaires.

La médecine chinoise peut encore envisager d’utiliser d’autres herbes officinales pour appuyer le traitements des plantes empereur et ministre.

Ces herbes médicinales constituent les « messagers », parce qu’elles seront choisies en fonction de leur capacité à permettre aux précédentes plantes d’atteindre plus facilement les parties du corps à soigner.

Des herbes médicinales adaptées au traitement

Les remèdes à base de plantes médicinales sont utilisés de manière spécifique en fonction des symptômes clairement identifiés. L’utilisation des plantes officinales ne se limite pas à la seule connaissance.

Pour établir son diagnostic, la médecine chinoise recherchera toujours à déterminer le niveau et le type d’énergie du patient. Ce n’est qu’après cet examen que seront identifiées les herbes médicinales à utiliser pour le traitement.

Cette approche holistique permet à la médecine traditionnelle chinoise d’adapter les plantes médicinales à la maladie du patient en respectant son niveau d’énergie.

[Photo: © lily – Fotolia.com]

 



Anastore.com