Mangez 5 fruits et légumes par jour c’est bien, sans pesticides c’est mieux

 

La culture intensive privilégie le rendement au détriment de la qualité des aliments. Pour augmenter encore le volume des récoltes, et aussi pour gagner leur vie, les producteurs traitent leur culture dès que les plantes germent.

C’est pour ces raisons, que tout au long de la germination et de la culture des fruits, des légumes et des céréales, les producteurs utilisent divers traitements chimiques dont des pesticides qui arrivent directement dans nos assiettes.

 

Fruits et légumes sans pesticides

Si vous êtes soucieux de votre santé, veillez à contrôler la qualité de votre alimentation et notamment celle de vos fruits et légumes.

 

Des fruits et légumes bien calibrés, beaux et sans défauts

Aujourd’hui les fruits et légumes sont bien calibrés, beaux et sans défauts. C’est aussi grâce ou à cause des produits de traitement. Ils sont beaux mais chargés en pesticides.

Les fruits et légumes avec défauts n’ont pas leur place sur les étalages de la grande distribution. Même si cela devrait être l’inverse: on privilégie le regard au dépend du goût.

Tout se cultive en quantité et en calibrage identique. Pour vendre sa récolte, l’agriculteur doit respecter impérativement les conditions imposées par les circuits de distribution. Au détriment de la qualité de notre santé.

 

 

Pour une assiette sans pesticides, privilégiez le circuit court

Dans beaucoup de régions, la vente se fait directement à la ferme. On y trouve un peu de tout, des fruits, des légumes comme de la viande, de la volaille, ou des œufs et du lait de qualité.

Ce système de production et d’achat se développe de plus en plus, pour éviter les pesticides mais aussi par souci d’économie. Producteur autant que consommateur, chacun y trouve son compte.

Si vous souhaitez privilégier une nutrition de qualité à la quantité : faites vos courses dans des petites structures en privilégiant le contact direct avec le producteur. Vos tomates seront moins rondes mais leur goût n’aura plus rien à voir avec des tomates qui poussent dans de la laine de roche et qui sont bourrées de produits toxiques.

[Photo: © Markus Bormann – Fotolia.com]