Aromathérapie : comment se soigner avec l’aromathérapie et les huiles essentielles

En général, quand on parle de l’aromathérapie, de nombreuses personnes ouvrent des yeux grands comme des boules de billards.

Ils pensent au mieux que cette thérapie est réservée à des spécialistes ou des gens particulièrement bien informés sur la question.

Pourtant connaître aujourd’hui les diverses utilisations et les bienfaits de l’aromathérapie sont à la portée de tous. Et comme M. Jourdain, nous utilisons tous l’aromathérapie à travers les huiles essentielles pour nous soigner ou notre bien-être.

 

Cultures de plantes biologiques pour utilisation en aromathérapie

Quand la phytothérapie utilise l’ensemble de la plante, l’aromathérapie préfère en extraire l’essence pour les propriétés que l’on retrouvent dans les huiles essentielles.

 

Dans le prolongement de la phytothérapie, l’aromathérapie était une pratique courante bien avant le développement de la médecine moderne.

L’aromathérapie s’est développée au cours du siècle dernier pour connaître aujourd’hui une certaine notoriété avec les huiles essentielles.

Naissance de l’aromathérapie en 1910

L’aromathérapie est en fait née en 1910 quand René-Maurice Gattefossé (1881-1950), chimiste de profession, se brûla gravement les mains au cours d’une expérience. Malgré de nombreux soins, sa blessure développa une gangrène gazeuse.

En dernière extrémité, il appliqua de l’huile essentielle de lavande sur sa blessure.

L’histoire raconte alors que les résultats furent stupéfiants et que l’essence de lavande avait de réelles propriétés antiseptiques et cicatrisantes.

René-Maurice Gattefossé décida alors de consacrer toutes ses recherches aux propriétés des huiles essentielles et baptisa cette nouvelle discipline : aromathérapie.

 

 

Une discipline associée à la phytothérapie

L’aromathérapie est souvent confondue avec la phytothérapie parce qu’elle utilise les plantes naturelles.

En théorie, l’aromathérapie est un traitement à base d’huile essentielle qui peut intervenir dans la prévention ou le soin des maladies.

L’aromathérapie peut être associée à des méthodes de traitements conventionnelles. Elle est dans ce cas souvent utilisée dans les traitements pour ses propriétés apaisantes et anti-douleurs.

L’impact positif des huiles essentielles

Les huiles essentielles ont en effet des propriétés et une influence positive sur le système limbique, notamment par l’intermédiaire du système olfactif.

On reconnaît ainsi à l’aromathérapie la capacité d’agir directement sur le système endocrinien (organes sécréteurs d’hormones).

Des études scientifiques sont actuellement en cours pour analyser le lien entre les effets de l’aromathérapie associée à des traitements conventionnels. Aucune donnée concluante n’a pour l’instant été publiée.

[Photo © JPC-PROD – Fotolia.com]

 



Anastore.com