Comment utiliser l’homéopathie pour lutter contre le stress et l’anxiété

Je m’appelle Alexandre, je suis infirmier et je suis l’auteur du blog Santadom. J’ai été très sympathiquement invité pour vous parler d’un sujet qui je l’espère pourra vous aider : l’homéopathie et plus particulièrement son utilisation contre le stress et l’anxiété.

J’ai choisi ce sujet car j’utilise moi-même cette thérapeutique depuis que j’ai arrêté de fumer il y a deux ans.

En effet, j’ai essayé plusieurs fois auparavant mais malheureusement sans succès. J’étais très tendu et très stressé par l’arrêt du tabac. C’est pourquoi je me suis renseigné sur internet et je me suis dit « pourquoi pas ».

 

homéopathie contre le stress

L’homeopathie est aussi une solution contre le stress et l’anxiété.

 

J’ai bien fait car je n’ai pas retouché à une seule cigarette et je n’ai plus ce problème de stress dû à l’arrêt. Bien sûr j’ai un peu grossi mais on ne peut pas tout avoir.

Allez maintenant rentrons dans le vif du sujet et essayons de voir ensemble comment l’homéopathie peut être efficace pour lutter contre le stress et l’anxiété.

Qu’est ce que l’homéopathie ?

L’homéopathie est un procédé qui permet se soigner en administrant de très faibles doses de produits capables de reproduire les mêmes symptômes que ceux du malade (principe de similitude).

Les principes actifs sont dilués plusieurs fois dans l’eau et l’alcool pour arriver à n’avoir qu’une partie très infime des molécules soignantes.

C’est un médecin allemand qui est à l’origine de ce type de traitement. Samuel Hahnemann a découvert au XVIIIe siècle que l’écorce de quinquina pouvait à la fois provoquer une fièvre mais aussi la faire disparaître chez un sujet.

L’homéopathie est alors née.

Homéopathie, une thérapie controversée

Du fait du manque ou en tout cas du très faible volume de principes actifs aux seins des médicaments, beaucoup de scientifiques pensent que cette thérapie ne peut pas soigner.

Certains vont mêmes parler d’effet placebo. Quoi q’u’il en soit, de plus en plus de personnes utilisent ces traitements et beaucoup sont satisfaites.

Il y a des tas d’études contradictoires que vous pourrez trouver sur internet alors n’hésitez pas à aller lire si cela vous intéresse.

Ce que je pense, c’est que si cela marche pour vous, alors n’hésitez pas.

Qui peut prescrire l’homéopathie ?

Pour obtenir un traitement homéopathique, vous pouvez bien entendu aller voir un médecin.

Que ce soit un généraliste, un homéopathe ou encore un acupuncteur, tout le monde peut prescrire ce traitement. Depuis 2011, une sage-femme peut aussi vous en prescrire.

Bien entendu, le mieux est que ce soit quelqu’un de qualifié qui ait suivi une formation.

Vous pouvez aussi obtenir des traitements homéopathique sans aucune prescription, directement à la pharmacie. C’est d’ailleurs mon cas. Je m’étais renseigné sur internet et j’avais demandé conseil à la préparatrice qui par chance avait suivi une formation et m’a très bien aiguillé.

 

 

Les différentes formes et dilutions homéopathiques

Il existe plusieurs formes pour les médicaments homéopathique.

Il peut y avoir des pommades, des sirops ou encore des crèmes mais les plus connues sont les tubes ou les doses de granules.

Il n’y a pas de grande différence entre les tubes et les doses. Une dose contient l’équivalent de plusieurs granules et peut être utilisée par exemple pour amorcer un début de traitement.

Il existe aussi plusieurs dilutions. Elles se mesurent en centième hahnemanienne (CH). 4, 5, 7 et 9 CH sont utilisées pour soigner l’aiguë tandis que les 15 et 30 CH permettent de soigner plutôt le chronique.

Que soigner avec l’homéopathie ?

Bien évidemment on ne soigne pas un cancer grâce à l’homéopathie. Ce n’est d’ailleurs pas son but. En revanche on peut limiter les effets indésirables des chimiothérapies par exemple.

Beaucoup de professionnels utilisent cette thérapie dans énormément de cas différents. Il est donc impossible de tout citer.

Par exemple il est possible de soigner les troubles ORL, digestifs, les douleurs et aussi l’anxiété et le stress. C’est donc sur ce dernier point que nous allons nous attarder plus longuement.

Traitement de l’anxiété et du stress

Il y a plusieurs choses qui peuvent vous aider à réduire votre stress et votre anxiété sans médicament comme par exemple :

  • Le sport, l’activité physique.
  • La sophrologie.
  • Les psychothérapies.
  • Les loisirs.

Je ne suis pas contre les médicaments car ils sont parfois nécessaires mais si on peut s’en passer, je pense que c’est parfois aussi bien. Je dis ça car certaines substances comme les benzodiazépines qui sont utilisés contre l’anxiété peuvent produire une accoutumance et une dépendance. C’est un nouveau problème qui se rajoute et je ne suis pas certain que ce soit le but.

L’homéopathie est donc pour moi la thérapie idéale en plus des exemples cités ci-dessus.

En effet, comme le principe actif est très faible il n’y a aucun risque de dépendance. L’effet sera peut être moins immédiat mais sur le long terme vous ressentirez sûrement une réelle différence.

Je vous parlais de mon cas en début d’article. J’ai arrêté de fumer depuis deux ans et cela m’a provoqué une anxiété que je ne connaissais pas. Par exemple j’avais quelques palpitations et j’étais très nerveux. C’est quand même fou ce que le tabac peut provoquer chez nous. C’est vraiment là qu’on se rend compte que c’est très mauvais pour notre santé. Je ne suis pas ici pour juger mais si vous souhaitez avoir plus d’explications sur mon arrêt n’hésitez pas à me contacter, je serai heureux de vous aider.

Je n’ai pas voulu retomber dans la facilité en me remettant à fumer et j’ai plutôt chercher une autre solution. Je ne souhaitais pas de substitut nicotinique et c’est pourquoi je me suis orienté vers une solution naturelle.

J’utilise actuellement deux types de granules :

  • Aconit 30 CH : 5 granules trois fois par jour. Aconit permet par exemple de limiter les palpitations, d’améliorer les insomnies ou encore de réduire l’anxiété.
  • Ignatia 15 CH : 5 granules deux à trois fois par jour, si anxiété ou stress. Ignatia permet de réduire le stress et l’anxiété et aussi de lutter contre la dépression et la spasmophilie.

Vous remarquerez que j’ai des posologies pour du chronique (15 et 30 CH) car la’anxiété est plutôt un malaise permanent plutôt qu’un passage aiguë.

Il existe évidemment d’autres types d’homéopathie pour lutter contre le stress et l’anxiété comme :

  • Gelsemium : utilisé pour le trac lorsque l’on doit parler en public par exemple.
  • Nux vomica : pour les personnes coléreuses et nerveuses.
  • Coffea cruda : contre l’insomnie.
  • Staphysagria : pour les troubles psycho-somatiques.

Vous vous doutez bien que la palette est bien plus large que ce que je vous évoque et pour cela n’hésitez pas à consulter.

L’homéopathie : une thérapie peu couteûse

L’homéopathie peut donc soigner plusieurs maux dont l’anxiété et le stress. C’est le cas pour moi et pour de nombreuses personnes.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin ou de votre pharmacie.

De plus le tube de granules n’excède pas les deux euros. C’est donc une thérapie abordable qui peut en plus être prise en charge en partie par la sécurité sociale et une mutuelle.

Merci pour l’invitation et merci de m’avoir lu, j’espère que cela pourra vous aider. Si vous souhaitez échanger plus longuement avec moi, je suis à votre écoute.

[Photos : © DR]



Anastore.com