Pourquoi et comment préserver son équilibre acido-basique pour une meilleure santé

 

L’équilibre acido-basique appelé aussi homéostasie du pH, regroupe les éléments essentiels qui participent au bon fonctionnement de l’organisme.

La régulation du pH du corps humain est en effet un élément central d’une bonne condition physique, et un déséquilibre entraîne souvent stress, fatigue, anxiété, et bien d’autres maux.

Alors, comment gérer son équilibre acido-basique ?

 

Manger des fruits et des légumes

Une alimentation équilibrée à base de fruits et de légumes participe à conserver un bon équilibre acido-basique.

 

L’alimentation, facteur majeur de l’équilibre acido-basique

Aujourd’hui, l’alimentation revêt une importance capitale pour les individus, et des aliments trop acides ont des conséquences fâcheuses sur le corps humain.

Afin de pallier cet inconvénient majeur, un équilibre acido-basique régulé convenablement possède des effets bénéfiques sur la santé.

Pour lutter contre la fatigue et le stress, il faut alors veiller scrupuleusement à respecter cette balance alimentaire en évitant les aliments trop acides à l’instar du sucre et des aliments à forte teneur en sucres raffinés, de même que toute nourriture contenant de la farine raffinée (semoule, pain blanc, riz blanc, etc.).

Les graisses et huiles trop riches sont également à proscrire d’une alimentation saine, et les excès néfastes de l’alcool, du café et du thé bus en trop grande quantité ne sont plus à démontrer.

Des indices pour connaître les valeurs acido-basiques

Cependant de nombreux aliments a priori acidifiés ne possèdent pas un effet acidifiant élevé, et afin de distinguer ceux qui dérèglent cet équilibre acido-basique, des valeurs sont à respecter.

Ainsi le potentiel hydrogène ou pH, ainsi que l’indice PRAL (pour Potential Renal Acid Load, en français : charge rénale acide potentielle) indiquent des valeurs qui déterminent si un aliment dérègle la balance acido-basique ou non.

De ces valeurs dépendent alors les propriétés bénéfiques ou néfastes de ces aliments sur le corps humain. Ces indicateurs sont fiables pour entamer un régime alimentaire approprié.

Savoir déterminer un équilibre acido-basique moyen

Afin de prévenir les maladies comme l’ostéoporose et retrouver vitalité et énergie, un régime alimentaire adapté est une solution idéale.

L’excès d’acidité provoqué par l’ingestion de certains aliments favorise en effet de nombreux troubles gastriques, et une balance acido-basique équilibrée peut rétablir alors des valeurs dans la moyenne.

Ainsi il convient tout d’abord de favoriser une nutrition riche en éléments alcalins. Les fruits et légumes sont ainsi fortement alcalifiants, à l’instar des mûres, framboises, fraises, melons, asperges, céleris, endives…

Un équilibre approprié considéré comme dans la moyenne par les nutritionnistes, préconise alors une balance de 65% d’aliments alcalins et de 35% d’aliments acides.

Une alimentation équilibrée est recommandée

De même, un pH urinaire considéré comme sain se situe sur une échelle de 6,5 à 7,5 sur 14. Cette règle de mesure du pH urinaire est un indicateur fiable d’un bon équilibre acido-basique, pour tous ceux qui souffrent d’une acidose chronique.

Ainsi en cas d’excès d’acidité dans le corps, une cure au citron est souvent recommandée par les professionnels, de même qu’une supplémentation en citrate alcalin.

Dans le cadre d’une alimentation équilibrée la balance acido-basique est alors rééquilibrée favorablement, ce qui aide fortement à lutter contre la prise de poids, le stress, la fatigue et l’anxiété.

 

 

Comment conserver une balance acido-basique idéale

La pratique d’une activité physique comme dans tout bon régime alimentaire favorise également la lutte contre l’excès d’acidité.

Le fait de s’oxygéner quelques minutes quotidiennement et la pratique du fitness ou du running impactent ainsi favorablement cet équilibre acido-basique.

La régulation de cette balance est en effet directement fonction du fonctionnement régulier des reins et des poumons et de l’élimination des acides superflus.

Le métabolisme bénéficie alors des effets bénéfiques d’une activité physique, qui participe favorablement à cette élimination des acides. De même, la respiration joue un rôle important dans cet équilibre acido-basique.

Pratiquer une activité physique régulière

S’oxygéner et marcher dans un environnement écologique et vert sont des solutions simples d’accès et bénéfiques pour réguler la balance acido-basique.

Boire au moins 1,5 litre d’eau participe également au bon fonctionnement du métabolisme et aide à réguler cet équilibre, de même que la gestion de son stress.

Différents moyens sont ainsi à la portée de tous ceux qui souhaitent réguler leur balance acido-basique. La relaxation et la sophrologie, les massages relaxants et autres soins corporels peuvent diminuer de façon effective le stress et la fatigue.

Maintenir un bon équilibre acido basique c’est l’occasion idéale pour prendre du temps pour soi et s’occuper de sa santé pour éviter les maux du quotidien et se prémunir contre les maladies courantes.

[Photos : © bigstockphoto.com]

Documents utiles pour aller plus loin : tableau des aliments classés selon l’indice PRAL, du moins au plus [alcalins (-) et acides (+)]

 



Anastore.com