Anti-inflammatoires naturels : 7 épices indispensables à notre alimentation

 

Savez-vous qu’une alimentation adaptée permet de réduire considérablement le recours aux anti-inflammatoires chimiques ?

Nous consommons de manière presque systématique antalgiques et anti-inflammatoires pour la moindre douleur, et souvent en auto-médication.

Si les traitements allopathiques sont souvent efficaces, ils ne sont pas sans effet sur notre santé. En effet, les complications intestinales ou encore les risques cardio-vasculaires et hémorragiques sont avérés en cas de forte consommation.

 

Bol d'épices indiennes

De toutes les épices, le curcuma est sans aucun doute un des plus puissants anti-inflammatoires de notre cuisine.

 

Pourtant, la nature nous offre de nombreuses alternatives saines, qui s’avèrent particulièrement efficaces en complément de traitements médicaux.

Nous vous proposons donc de faire le point sur sept anti-inflammatoires naturels. Et la plupart d’entre eux se trouvent déjà dans votre cuisine !

1# Le curcuma

De tous les anti-inflammatoires naturels, le curcuma est sans doute le plus puissant. Ses effets sont comparables à ceux des corticoïdes.

Depuis des millénaires, la médecine ayurvédique et la médecine traditionnelle chinoise connaissent les propriétés de la curcumine. Cette épice est utilisée depuis plus de 4 000 ans pour traiter les troubles rhumatismaux et arthritiques, mais aussi les douleurs menstruelles et musculaires.

À la différence des anti-inflammatoires classiques, le curcuma ne provoque aucun trouble gastrique : il est même préconisé pour les soulager. Par ailleurs, des chercheurs du monde entier sont aujourd’hui intéressés par les vertus potentiellement anticancéreuses du curcuma.

2# Le gingembre

Connu pour son effet spectaculaire sur les nausées, ou pour ses propriétés aphrodisiaques, le gingembre est aussi remarquablement efficace dans le cadre du traitement de la douleur.

En bloquant la production de prostaglandine (hormone à l’origine de la sensation de douleur), le gingembre est particulièrement efficace en cas de douleurs musculaires, de maux de tête, de troubles rhumatoïdes.

C’est également un excellent antioxydant, et un stimulant reconnu.

3# La cannelle

La cannelle est un anti-inflammatoire général très efficace, particulièrement en cas de douleurs musculaires ou articulaires.

En agissant directement sur le système nerveux central, la cannelle inhibe les mécanismes de la douleur. C’est le cinnamaldéhyde qu’elle contient qui diminue la production d’acide arachidonique, un acide gras inflammatoire produit par les plaquettes sanguines.

Par ailleurs, la cannelle a bien d’autres vertus : elle est connue notamment pour son action antibactérienne ou son efficacité dans la prévention et le traitement du diabète.

4# Le piment de Cayenne

Caractérisé par une forte concentration en capsaïne, le piment de Cayenne est particulièrement adapté au traitement des douleurs musculaires ou de l’arthrite rhumatoïde.

C’est principalement en application locale que le piment est le plus efficace : en produisant une sensation de chaleur intense, il agit sur les mécanismes de perception de la douleur. Consommé dans le cadre de l’alimentation, le piment induit la production d’endorphine (hormone du plaisir) et agit comme un leurre face à la douleur.

Si vous n’aimez pas manger trop épicé, sachez que vous pourrez trouver le piment de Cayenne sous forme de complément alimentaire.

 

 

5# La tomate

Depuis 2008, on sait grâce à une équipe de chercheurs italiens que la tomate possède d’intéressantes propriétés anti-inflammatoires.

Les lycopènes et le polysaccharide présents dans les tomates permettent en effet de faire baisser le taux de protéine C, un marqueur d’inflammation produit par le foie.

C’est principalement dans la peau de la tomate que ces principes actifs sont concentrés, mais il semblerait également qu’ils sont libérés de manière plus importante lorsque la tomate est chauffée.

6# Le thé vert

Le thé vert est très riche en polyphénols. Ces antioxydants ont un effet anti-inflammatoire notable, notamment dans le cas de douleurs articulaires.

Ainsi, une étude américaine récente a montré que la consommation quotidienne de thé vert réduit considérablement les inflammations et la dégradation des articulations des personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde.

Trois tasses de thé vert permettraient déjà d’obtenir des résultats satisfaisants !

7# Les oméga-3

Les bienfaits des oméga-3 sur la santé sont nombreux. Présents principalement dans les poissons gras, l’huile de colza ou l’huile de noix, ces acides gras permettent la libération par l’organisme d’enzymes anti-inflammatoires.

Les inflammations chroniques caractéristiques d’un certain nombre de maladies (maladie de Crohn, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante) sont considérablement réduites grâce à l’action des oméga-3, mais beaucoup de chercheurs les considèrent comme un véritable anti-inflammatoire universel.

Dans tous les cas, les anti-inflammatoires naturels ne sont pas des remèdes miracles. Ils permettent néanmoins de réduire la consommation de médicaments classiques.

Leur intérêt premier est de type préventif. Ils permettent également de minimiser, sur le long terme, des douleurs chroniques telles que les rhumatismes inflammatoires.

[Photos : © bigstockphoto.com]

 



Anastore.com