Principes de base de la chiropractie pour bien comprendre son fonctionnement

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une nouvelle discipline: la chiropractie. Une médecine manuelle très courante en Amérique du Nord.

La chiropractie repose sur l’usage des mains pour transmettre les soins. Comme l’ostéopathie, la chiropractie se considère comme une science et un art.

 

Chiropractie

La chiropractie a pour but d’éliminer toutes les causes de subluxation vertébrale pour rétablir le passage de l’influx nerveux.

 

La chiropractie vise à maintenir et à restaurer des conditions idéales d’une bonne santé en préservant intacts les systèmes nerveux, le système musculaire et squelettique.

Principes de base de la chiropractie

Désormais reconnue en France, la chiropractie est une pratique assez proche de l’ostéopathie.

Elle est bien moins répandue en France comme médecine manuelle que l’ostéopathie mais recourt également à des manipulations sur les différentes parties du corps et notamment au niveau de la colonne vertébrale.

Quelques principes permettent cependant de la distinguer de l’ostéopathie. Ainsi, les chiropraticiens – ou chiropracteurs -, considèrent que l’être humain est composé de trois parties:

1# L’âme qui correspond aux éléments spirituels et immatériels.

2# Le corps qui représente le côté physique et matériel.

3# Le système nerveux qui assure les relations entre les deux premières parties.

La particularité de la chiropratie est de se baser sur l’existence de subluxations vertébrales, c’est-à-dire que deux vertèbres mitoyennes peuvent être non alignées, statiques et donc bloquées ou restreintes en mouvement.

La chiropractie considère que ces subluxations sont soit les conséquences d’une perturbation fonctionnelle, soit en rapport avec le traumatisme d’une articulation.

Le but d’une séance de chiropractie

Ces perturbations sont néfastes pour la santé. Elles agissent négativement sur la santé globale de la personne car elle bloque localement la libre circulation de l’influx nerveux.

Le traitement chiropratique a donc essentiellement pour but d’éliminer toutes les causes de subluxation vertébrale pour rétablir le passage de l’influx nerveux.

 

 

Les méthodes utilisées sont nombreuses

Pour établir son diagnostic de manière précise, le praticien a besoin d’une radio à partir de laquelle il identifie les points de blocage à traiter.

Une fois la ou les subluxations vertébrales responsables clairement identifiées. Le chiropracteur effectue une série de manipulations (étirements et techniques musculaires), aussi appelées « ajustements chiropratiques », pour libérer le nerf impliqué dans le dysfonctionnement.

Que soigne la chiropractie ?

La chriropractie peu traiter notamment les sciatiques, le mal de dos, le torticolis, l’arthrose de hanche, les douleurs nerveuses, les problèmes en rapport avec la pratique du sport.

Toutefois, comme l’ostéopathie, la chiropractie n’est pas limité aux affections du système locomoteur et nerveux.

La chiropractie s’intéresse également à des pathologies comme les maux de tête et les vertiges, mais aussi aux problèmes respiratoires comme l’asthme et la bronchite ou à des problèmes digestifs ou génito-urinaires. Dans tous les cas, consultez votre médecin traitant qui pourra vous orienter de façon précise.

[Photo: © apops – Fotolia.com]

 



Anastore.com