Apithérapie : les bienfaits des abeilles au service de la pharmacopée naturelle

 

L’apithérapie n’est pas un effet de mode. Car si l’abeille a traversé les âges en étant souvent un symbole positif, déesse Déméter chez les Grecs ou symbole de la résurrection chez les Chrétiens, la prise en compte de ses vertus thérapeutiques a été très tôt connue et utilisée.

Des traces de l’usage de remèdes à base de miel remontent à près de 1600 ans avant Jésus Christ, Hippocrate en faisant déjà largement écho à son époque.

 

Miel, pollen, gelée royale, propolis, mélitine... Les abeilles sont à l'origine d'un véritable laboratoire pharmaceutique naturel.

Miel, pollen, gelée royale, propolis, mélitine… Les abeilles sont à l’origine d’un véritable laboratoire pharmaceutique naturel.

 

Avec une diversité de substances importantes, ainsi que des variétés qui s’adaptent à de nombreuses pathologies, l’apithérapie cumule bien des avantages pour la santé.

Des produits naturels et efficaces pour un mode de soin alternatif qui répond à ceux qui souhaitent profiter des bienfaits de leur environnement naturel.

Les vertus de l’abeille, une reconnaissance scientifique

Loin d’être un simple remède de grand-mère, l’apithérapie évolue malgré une fréquence d’utilisation relativement peu développée encore en Europe.

Mais cette médecine douce revêt pourtant de nombreux arguments, qui pourrait selon certains spécialistes permettre de remplacer près des deux tiers des médicaments dit de première intention.

Afin d’y parvenir, des travaux cliniques sont en cours, et les premiers résultats démontrent par exemple les qualités cicatrisantes du miel.

Le miel dans la pharmacopée alternative

Le recours à une substance naturelle pour se médicamenter est une démarche différente et choisir un remède naturel, dont l’origine n’est pas une formule pharmaceutique, est un véritable choix.

Méconnu, le miel est ainsi une mine d’or, qui possède l’avantage de ne pas s’occuper uniquement du symptôme, mais agit sur l’organisme dans son ensemble, avec une absence totale d’effets secondaires.

Si Hippocrate l’utilisait pour soulager l’arthrite, de nos jours l’apithérapie intervient dans le cadre du traitement de la sclérose en plaques, d’affections respiratoires ou de tendinites.

Le miel, antibactérien efficace

La richesse de la production des abeilles lui permet de surcroît d’offrir ses vertus sous de nombreuses formes.

Le miel est un antibactérien efficace sur les brûlures ou les coupures, mais aussi particulièrement indiqué pour les affections respiratoires.

La diversité des miels est à prendre en considération selon les pathologies visées.

Le pollen, riche en protéines

Le pollen par exemple dispose d’une capacité à agir sur la flore intestinale. De plus, il s’agit d’un complément alimentaire très riche en protéines.

De plus, la variété des pollens permet aussi d’atteindre différents objectifs, le pollen de ciste pour les problèmes digestifs ou le pollen de pommier pour renforcer le système immunitaire notamment.

Pour pallier une fatigue passagère, et prendre une bonne dose d’énergie différemment de la prise de vitamine, la gelée royale est encore une alternative efficace.

Pour la cicatrisation et la désinfection, la propolis sera également une solution naturelle issue du panel de l’apithérapie.

 

 

L’abeille, un laboratoire de cosmétique naturel

A ses vertus médicamenteuses, l’abeille ajoute à ses nombreuses propriétés, des vertus anti-âge, très utilisées en cosmétique.

Ainsi, les géants de l’industrie cosmétique prennent très au sérieux les apports de l’apithérapie dans la constitution de leurs produits, pour ses qualités intrinsèques, ainsi que pour des raisons plus mercantiles liées à l’envie de naturel en constante évolution chez ses clients.

La combinaison de gelée royale et de miel permettrait de prévenir l’apparition de rides, tandis que certains mélanges permettent de soulager des peaux très sensibles.

La mélitine, une substance contenue dans le venin de l’abeille aurait quant à lui la capacité de reproduire les avantages les propriétés des Botox, à travers une stimulation du flux sanguin et la production de collagène.

L’apithérapie, médecine d’avenir

« Si les abeilles devaient disparaître, l’humanité n’aurait plus que quatre années à vivre… », prophétisait Albert Einstein, conscient de son importance dans la biodiversité de notre planète.

Mais si le recours à l’apithérapie pour se soigner n’est pas encore très répandu, les études démontrent la qualité de son efficacité. Ainsi, cette médecine naturelle est promise à un bel avenir car elle répond à de nombreuses attentes.

L’envie d’avoir recours à des produits naturels pour son bien-être tout d’abord. Ainsi que l’incroyable diversité qui est à disposition, en fonction de la substance choisie, mais aussi de la profonde variété de chacune d’entre elles.

Nul doute que les années à venir permettront un essor de l’apithérapie et pourquoi pas la découverte de nouvelles applications sur des pathologies qui n’entrent pas encore dans son champ d’application.

[Photos : © bigstockphoto.com]

 



Anastore.com